sur la route

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

14 04 10

sortie nature : le domaine du Marquenterre

Ce domaine privé de 1000 hectares jouxte le parc ornithologique de même nom. Nous embarquons à bord d'une voiturette électrique pour un circuit de 10km.
IMG_9591.JPG

Nous empruntons une petite route bétonnée qui traverse d'est en ouest le domaine et qui a une histoire. En effet ce sont les Allemands qui l'ont construite pendant la 2ème guerre afin d'édifier une centaine de blockhaus présents sur le domaine. Cette route a dû être agrandie en 1942 pour permettre le passage de blindés.
IMG_7637A.JPG

A l'approche de la plage et du fait des années, la route était enfouie sous une dune. Le sable a été dégagé pour laisser apparaitre la route comme à son état original, c'est à dire en parfait état (des traces de souliers de soldats sont bien visible)
IMG_9598.JPG

Nous atteignons le blockhaus qui à l'époque se trouvait en bordure de mer. Du fait de l'ensablement de la baie une large bande de mollières limite aujourd'hui l'accès à la mer
IMG_9609.JPG

Le point de vue est magnifique, on découvre toute la diversité du littoral (zones boisée, mollières, dunes, mer)
IMG_9610.JPG

Nous reprenons nos voiturettes et au détour d'un virage nous apercevons un petit groupe de Mouflons. Cette espèce a été introduite de Corse dans les année 1980 afin de remplacer les lapins qui avaient été décimés par la myxomatose (maladie toujours présente dans le domaine)
IMG_9621.JPG

Le domaine élève une population d'environ 200 chevaux Henson. Cette race a été reconnue dans les année 1970 et est issue du croisement de chevaux Fjord Norvégiens et du Boulonnais. Cet animal est très robuste et vit exclusiment en extérieur
IMG_9592.JPG

Le domaine dispose d'un tour de 15m de hauteur qui permet d'observer en toute discrétion, les oiseaux qui nichent au sommet des arbres. Nous avons de la chance car cette tour est ouverte au public uniquement pendant le festival de l'oiseau
IMG_9664.JPG
Le spectacle est rarissime, autour de nous les Cigognes, les Hérons, les Spatules... couvent sur les nids et effectuent d'incessantes rotations pour chercher la nourriture, le tout dans une quincophonie de cris propres à chaque espèce.
IMG_9655.JPG
IMG_9635.JPG

Nous sommes heureux d'avoir effectué cette visite qui est vraiment à conseiller tant par la diversité des habitats et des espèces que par la beauté de ce site préservé.

13 04 10

première panne mécanique

Ce matin il est impossible de démarrer le T3 ??
Il n'y a aucun bruit de démarreur lorsque je tourne la clé du contact. J'ouvre la capot moteur mais je ne constate aucune anomalie vue de l'extérieur.
Je décide de faire appel à des pousseurs pour tenter le démarrage. Je mobilise notre voisin Belge et ses 2 grands fils ainsi qu'un jeune couple de Loannois de passage, pour pousser le T3. Après plusieurs tentatives, le T3 tousse mais ne veut pas démarrer. Mes pousseurs essoufflés par cet excercice matinal m'abandonnent. Devant la scène 2 camping caristes confirmés m'offrent leur aide. Après la vérification du bon état de la batterie, le T3 acceptera enfin de démarrer après une séance de poussette énergique. Le diagnostic est confimé; la panne est causée par le démarreur.
Je remercie mes aides et nous prenons la route pour le concessionnaire VW d'Abbeville. Le chef de garage VW est désolé de ne pas pouvoir nous aider et nous envoie chez son voisin qui est justement électricien automobile.
Un technicien intervient immédiatement, démonte le démarreur pour le tester et nous informe qu'il s'agit d'un problème de solénoïde. La pièces est remplacée puis le démarreur est remonté. En tout l'intervention n'aura pris qu'une heure. Quel plaisir de constater la réactivité des petites structures de province...
Merci aux établissements Legrand Electric Auto d'Abbeville
IMG_9577.JPG

11 04 10

sortie nature : d'un chenal à l'autre

ce parcours de 10km entre les chenaux du Crotoy et de la Somme nous permet de découvrir ce site exceptionnement riche en faune et en flore grâce à la compétence de notre guide Gwénaël
IMG_9533.JPG

Nous pénétrons dans la baie et traversons le chenal du Crotoy pour nous diriger vers le dond de la baie. Tout de suite notre guide nous présente les causes de l'ensablement progressif de la baie qui résulte principalement : - du détournement de la Somme lors du percement du canal de la Somme à St Valéry dans les années 1850 - et de l'introduction par l'homme d'une plante invasive ; la spartine de Townsend. Cette plante retient les sédiments de chaque marée pour former progressivement un monticule de sable. Comme le systeme racinère de la spartine est particulièrement prolifique, la spartine colonise peu à peu la slikke (partie vaseuse)
IMG_9565.JPG

Au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans le fond de la baie, nous découvrons d'autres plantes comme : l'oreille de cochon (aster maritime), la laitue de mer (ulve maritime), la salicorne qui commence à pousser, la puccinelle maritime...
Ces plantes constituent une excellente nourriture pour les moutons de pré-salé
IMG_9531.JPG

De nombreuses mares appelés panne sont entretenues par les chasseurs de canards qui installent des huttes dont certaines sont flottantes ce qui permet de rester à niveau quelque soit la hauteur de la marée IMG_9523.JPG

Des leurres appelés blettes sont utilisés pour attirer les canards
IMG_9461.JPG

oeufs de bulots
IMG_9532.JPG

escadrille de Tadorne de Belon
IMG_9563.JPG

Nous passerons ainsi 5h à découvrir d'autres richesses, mais le retour au Crotoy en fin de journée sera un enchantement . Tous nos sens sont en éveil, tellement la nature ici est puissante, harmonieuse et magnifique.
IMG_9570.JPG

10 04 10

Nelle & Matthias nous rejoignent

Nous nous retrouvons au cap Hornu et sortons le pique nique
IMG_9503.JPG
IMG_9490.JPG

Nous consacrons l'après-midi à parcourir l'estran de la réserver naturelle car la mer est basse. Il faut franchir un marigot qui est l'occasion de tester de la température de l'eau
IMG_9506.JPG

Nous avons parcouru environ 2 km quand une voiture électrique nous rejoint. C'est le garde de la réserve qui nous informe que nous devons faire demi tour car les chiens sont interdits dans la réserve (Luna nous accompagnait). Nous nous excusons et rebroussons chemin. Nous dirigeons vers la limite nord de la réserve et entamons une nouvelle promenade en toute quiétude.

Le lendemain matin le petit déjeuner dans le T3 sera très apprécié
IMG_9514.JPG

- page 1 de 2